En 1967, une enseignante de CM1 (fourth-grade) du Kansas a créé un jeu qu’elle utilisait durant ses cours. Le développement de ce jeu a notamment vu la participation du Professeur Montrose Wolfe, psychologue qui a grandement participé au développement de l’analyse appliquée du comportement, il a notamment établi les règles du Time-out. Le jeu en question s’appelle le PAX Good Behavior Game ce qui donnerait en français PAX Le Jeu des Bons Comportements.

Imaginez que vous proposiez à vos élèves de jouer en travaillant

Vous êtes maître ou maîtresse, actuellement en classe et faites un cours de géographie. Nous sommes le matin et soudainement vous proposez aux enfants de continuer à faire ce cours mais tout en jouant au Roi du silence durant seulement 3 minutes. Le(a) maître(sse) aura le droit de parler pour continuer le cours, mais pas les enfants. Le Top départ est donné et pendant 3 minutes vous continuez à faire votre cours dans le silence de vos petits chérubins. Vous notez quand même ceux qui ont parlé sur un papier. Les 3 minutes sont passées, vous sifflez la fin du jeu. Vous autorisez alors tous ceux qui sont restés silencieux à danser comme des fous pendant 30 secondes. La danse étant fini, vous reprenez normalement votre cours de géographie. Vous venez de jouer au jeu.

Quelle est donc la particularité du jeu PAX ?

Tout d’abord, il s’agit bien d’un jeu qui se joue en classe, donc qui est destiné aux professeurs des écoles et aux élèves. Ensuite, il s’agit d’un jeu où les élèves peuvent gagner des récompenses tout simplement en réalisant des bons comportements. Les bons comportements en question relèvent du concept d’être sage. Nous remplaçons tout simplement la règle du silence (du roi du silence) par la règle de rester sage.

Les maîtres et maîtresses me demandent souvent ce que l’ont fait pendant le jeu ? Et bien, on travaille ! C’est-à-dire que les activités de la classe continuent normalement, mais on estime que durant une période donnée, les enfants doivent rester sages.

Alors, comment se joue le jeu ?paxwords

En premier lieu, le ou la professeure doit déterminer avec les élèves les règles de la classe. Ces règles seront définies par une carte de mots, représentants des éléments que les enfants souhaiteraient voir, entendre, faire et sentir dans une classe idéale. Les comportements associés à ces règles de vies et dont les enfants souhaitent bénéficier, comme faire des compliments ou prêter ses affaires, sont appelés PAX. Les comportements que l’on souhaiterait voir diminuer, comme couper la parole, se lever sans permission, sont appelés Spleems. Ici, nous venons tout simplement de définir les bons comportements à observer durant la période du jeu.

Une fois les PAX et les Spleems définis, les parties de jeu peuvent commencer. Au tout début, les parties ne durent que 3 à 4 minutes, et l’on ne joue pas plus de 2 ou 3 fois dans la journée. Les parties sont placées de manière aléatoire durant la journée et au milieu des cours. Les enfants sont regroupés en équipes qui varient à chaque partie. Ils coopèrent dans le but d’obtenir moins de 3 Spleems. Au cours de l’année, la durée des parties va augmenter progressivement, jusqu’à durer parfois près de 40 minutes. Ici, nous disons juste que ce « roi du rester sage » se joue en groupe, donc coopération dans une durée qui peut varier.

Durant la partie, les élèves ne sont pas cités ou punis lorsqu’il y a des Spleems, mais l’enseignant met un trait sur le tableau devant le nom de l’équipe afin que celle-ci sache qu’elle a enfreint une des règles. Les élèves travaillent ensemble pour encourager les PAX et limiter les Spleems.

Toutes les équipes qui ont 3 Spleems, ou moins, à la fin d’une partie, gagnent un Granny’s Wacky Prize ! Il s’agit d’une récompense tirée au sort dans une boîte. Cette récompense n’est jamais matérielle, il s’agit souvent d’une action amusante à faire en groupe, comme danser durant 30 secondes, jouer du TamTam avec ses feutres sur la table, ramper sous les tables, etc…

Si toutes les équipes gagnent, l’enseignant met une des lettres du mot « recess » (pause) au tableau, et à la fin de la journée, chaque lettre du mot affichée au tableau permet de gagner 3 minutes de pause supplémentaires à la fin de la journée.

Quels bénéfices ?

D’après les retours des enseignants, les enfants sont plus attentifs, moins impulsifs et veulent jouer. Ils sont même parfois impatients de pouvoir jouer de nouveau au PAX et de gagner un prize. Les effets sont également visibles au-delà du jeu. Il existe un langage de signes utilisable par l’enseignant et les élèves, si les enfants trouvent qu’il y a trop de bruit, ils peuvent lever la main en faisant le symbole PAX qui signifie paix.

D’après le site du PAX :

  • Amélioration majeure des apprentissages.
  • Un gain chaque jour de temps d’apprentissage entre 60 et 90 minutes.
  • Entre 75 et 125 comportements perturbateurs en moins par heure.
  • Amélioration de la vie familiale par l’amélioration des résultats scolaires
  • Amélioration des autres comportements.

 

 

Plus d’informations sur le site ci-dessous :

http://goodbehaviorgame.org/